PRODUITS Pour Système d’Irrigation à Pivot Central

Depuis 1978, UMC a fait en sorte de fabriquer des composants plus résistants, en optimisant la qualité afin que votre système d’irrigation à pivot central fonctionne plus longtemps et de manière plus efficace. Un minimum de temps consacré à l’entretien de base peut vous permettre de maximiser véritablement l’espérance de vie de votre produit.

Les astuces d’entretien de base du fondateur d’UMC Bill Smith

Les produits de la chaîne cinématique actuels résultent de plusieurs années de recherche, de tests et d’opérations de mise en pratique. Cette progression a mené à une amélioration dans la sophistication et la durabilité du matériel ainsi que des produits associés. En conséquence, les fabricants de pivots peuvent offrir des garanties exceptionnelles sur le fonctionnement du produit, pour des périodes de sept ou huit ans. Cependant, la plupart de ces garanties sont valables uniquement si les propriétaires adhèrent à des conditions d’entretien et de services stricts. Ces offres de garanties doivent inciter les professionnels de l’irrigation à prendre soin des composants de leur chaîne cinématique, en prolongeant leur espérance de vie et en augmentant leur rentabilité.

Principes de base

Suivre les trois principes de base de l’entretien des produits:

  1. Concernant l’installation initiale d’un réducteur, il est important de vérifier les boulons de fixation arrière et les écrous de roue. Ces derniers devraient être vérifiés systématiquement durant la période de fonctionnement afin de s’assurer qu’ils répondent aux spécifications du fabricant.
  2. Concernant le montage et l’installation, et avant de faire fonctionner le système, le bouchon de remplissage du réducteur doit être ôté. Cette simple opération régulera la pression dans le réducteur. Toute élévation au-dessus du niveau de la mer ainsi que les variations de température peuvent pressuriser vos boîtes à engrenage. Lors de cette opération le niveau d’huile doit être impérativement vérifié.
  3. Que votre moto réducteur soit à vis sans fin ou à engrenage, il doit être systématiquement vérifié pour que le niveau d’huile soit approprié.

La plupart des fabricants recommandent d’entretenir les réducteurs et moto réducteurs lors des temps d’arrêt entre les cycles de récolte, et d’effectuer des tâches spécifiques définies avant et après chaque cycle de récolte. Plus le nombre d’heures de pratique à l’année est grand, plus la température lors du fonctionnement est élevée, plus les vitesses de fonctionnement sont rapides, plus l’entretien devra être fréquent.

Avant un cycle de récolte

  1. Vérifiez le niveau d’huile et assurez-vous qu’il répond aux spécifications du fabricant.
  2. Faites tourner la roue et assurez-vous qu’il n’y ait pas de jeu à la vis sans fin. Si il y a du jeu, ôtez la flasque d’arrêt, installez une cale de réglage pour enlever l’excès de jeu entre la flasque et le roulement, et resserrez la flasque contre les cales de réglages. Il conviendrait également de remplacer si nécessaire tout joint laissant apparaître une fuite.
  3. Assurez-vous que les orifices de drainage des flaques (si vos réducteurs en possèdent) ne soient pas obstrués par boue, vase et tout autre déchet. Par exemple, des insectes peuvent s’y introduire. Dans ce cas il est très facile de nettoyer l’orifice à l’aide d’un petit clou. Quand vous ôtez les déchets, veillez à ne pas endommager le joint qui se trouve à l’intérieur.
  4. Si votre réducteur possède une chambre d’expansion à membrane, vérifier une éventuelle infiltration d’huile. Une membrane déchirée entraînera une fuite d’huile lors de la pressurisation de votre réducteur. Assurez-vous que le couvercle soit propre pour permettre l’expansion de la membrane.
  5. Vérifiez qu’il n’y ait pas de fuite autour des flasques, et resserrez toutes les fixations au besoin.

Après un cycle de récolte

  1. Vérifier toute fuite d’huile au niveau des joints, sur l’arbre d’entrée et de sortie. Remplacez si nécessaire.
  2. Otez le bouchon supérieur, au cas où des fuites d’huiles sont observées.
  3. Oter le bouchon supérieur et vidanger proprement. Les réducteurs de roue font une mayonnaise grise, mélange d’huile et d’eau, tout doit être enlevé du carter. Sur toute nouvelle installation, il est impératif d’effectuer une vidange complète après la première opération, selon les instructions de la garantie.
  4. Tout type d’huile utilisé doit correspondre aux recommandations du fabricant. Certains pratiquants utilisent de l’huile de catégorie « 0 », de la graisse de type Moly au lieu de l’huile de EP pour engrenages. Souvenez-vous que la graisse est essentiellement composée d’huile et de savon. Quand l’huile est utilisée jusqu’à en être dégradée, il ne reste plus que le savon, fournissant beaucoup moins de lubrification et altérant les composants de la boîte à engrenage.

Suivre ces directives d’entretien de base, ainsi que celles stipulées dans votre manuel de systèmes d’irrigations, contribuera à assurer un fonctionnement approprié et plus durable de vos composants de chaîne cinématique. Bien qu’elles requièrent un effort certain, ces étapes d’entretien seront plus qu’utiles à long terme, et ne doivent pas être négligées.